Aborigènes d’Australie

 

Les Aborigènes Australiens sont les autochtones d’Australie. Ils ont longtemps été reconnus comme une race dans l’anthropologie classique et sont l’une des les sept races principales de la taxonomie proposée par Coon, Garn et Birdsell (1950). Ils ont un profil distinctif de groupes sanguins avec ~73% de groupe O (un peu moins de 50% chez les Européens). Les 27% restants sont A, et il n’y en a pratiquement pas de groupe B. Leur identité raciale distinctive a été confirmée par l’analyse génétique de Cavalli-Sforza, Menozzi et Piazza (1994)

Les Européens qui ont rencontré les Aborigènes Australiens pour la première fois considéraient qu’ils étaient un peuple arriéré. Thomas H. Huxley (1825-1895) les considérait comme le «chaînon manquant» entre les singes et les humains, et Chase et John von Sturmer (1973, p. 6) ont affirmé qu’ils représentait «l’un des échelons les plus bas de l’échelle du développement intellectuel».

  1. Q.I des Aborigènes d’Australie
  2. Capacité crânienne des Aborigènes et des européens, perspective comparative

1. Q.I des Aborigènes d’Australie

La valeur médiane est de 62. Cela correspond à l’âge mental d’un Européen de 11 ans.

Table 8.1. IQs of Australien Aborigines


2. Capacité crânienne des Aborigènes et des Européens, perspective comparative

Table 8.3. Brain size (cc) of Australian Aborigines and Europeans (sample sizes in parentheses)

Références pour l’ensemble de la page: « Race differences in intelligence. An evolutionary Analysis », Chapitre 8 pp.68-77, Richard Lynn, Washington Summit Publisher, 2006.