Est-Asiatiques

Les Est-Asiatiques (Extrêmes-Orientaux ou Mongoloïdes) sont les autochtones de Chine, du Japon et de la Corée. Dans l’anthropologie classique, ces peuples ont été ont été reconnus comme l’une des races majeures des premières taxonomies de Linnaeus (1758) et Blumenbach (1776) et sont l’une des sept races majeures du classement proposé par Coon, Garn et Birdsell (1950). Leur identité en tant que «cluster» génétique a été confirmée par CavalliSforza, Menozzi et Piazza (1994).
Les caractéristiques les plus distinctives des Est-Asiatiques sont leurs cheveux noirs raides, leur nez plat, leur couleur de peau jaunâtre et le pli épicanthique qui donne à leurs yeux une apparence étroite.

  1. Q.I des Est-Asiatiques en Asie de l’est
  2. Q.I des Est-Asiatiques aux états-unis
  3. Q.I des Est-Asiatiques adoptés par des Européens
  4. Q.I et capacité cranienne des métis Européens Mongoloïdes
  5. Différences Européens-Mongoloïdes en temps de réaction
  6. Capacité cranienne des Mongoloïdes

1. Q.I des Est-Asiatiques

Les Est-Asiatiques (mongoloïdes) sont les indigènes de Chine, du Japon, de Corée et de Taiwan. Ils peuplent également majoritairement Singapour (ce qui explique le haut Q.I moyen de cet état).
La valeur médiane est de 105.

Table 10.1. IQs of indigenous East Asians


2. Q.I des Est-Asiatiques aux Etats-Unis

La valeur médiane est de 105.

Table 10.2. IQs of East Asians in the United States

3. Q.I des Est-Asiatiques adoptés par des Européens

East Asian children adopted by Europeans


4. Q.I et capacité cranienne des métis Européens-Mongoloïdes

Les Q.I moyens des métis et leur capacité cranienne sont intermédiaires entre ceux des européens et ceux des mongoloïdes, comme on pouvait s’y attendre.

Q.I. des asiatiques de l'est, QI et Intelligence Humaine

5. Différences Européens-Mongoloïdes en temps de réaction

Les Mongoloïdes montrent un temps de réaction plus rapide que celui des Européens, en concordance avec la corrélation positive entre intelligence et temps de réaction rapides.

Q.I. des asiatiques de l'est, QI et Intelligence Humaine

6. Capacité cranienne des Mongoloïdes

Seul Gould trouve une absence de différence, mais on sait que Stephen J. Gould a de nombreuses fois falsifié délibérément ses résultats pour assoir son idéologie égalitaire. Une nouvelle mesure des cranes analysés par Gould a d’ailleurs trouvé une différence significative.

Q.I. des asiatiques de l'est, QI et Intelligence Humaine

Références pour l’ensemble de la page: « Race differences in intelligence. An evolutionary Analysis », Chapitre 10 pp.80-98, Richard Lynn, Washington Summit Publisher, 2ème édition 2015.