Asiatiques du Sud-Est

Les Asiatiques du Sud-Est sont les indigènes de Thaïlande, du Cambodge, du Vietnam, de Malaisie, d’Indonésie, des Philippine et de Bornéo. Leur identité raciale distinctive a été montrée par l’étude génétique faite par Cavalli-Sforza, Menozzi et Piazza dans laquelle ils constituent un “cluster” génétique. Ils ont une certaine affinité génétique avec les est-asiatiques, avec lesquels ils sont parfois métissés, mais le nez aplati et le pli épicanthique sont moins marqués.

1. Q.I des Asiatiques du Sud-Est.

2. Q.I des Asiatiques du Sud-Est en Hollande et en Amérique.

3. Différence de capacité crânienne entre Européens et Sud-Est Asiatiques.


1. Q.I des Asiatiques du Sud-Est en Asie du sud-est

La valeur médiane du Q.I des Asiatiques du Sud-Est est de 87.

Le Q.I moyen au Vietnam est plus élevé à 97. La raison est que les Vietnamiens sont des hybrides entre les Asiatiques du Sud-Est et les Est-Asiatiques (Cavalli-Sforza et al., 1994, p. 234), ce qui donne un peuple avec un Q.I moyen intermédiaire entre les deux races d’origine.

Table 7.1. IQs of Southeast Asians

2. Q.I des Asiatiques du Sud-Est en Hollande et aux Etats-Unis

Le Q.I médian est de 93, ce qui est un peu supérieur à la valeur de 87 retrouvée chez les Asiatiques du Sud-Est en Asie dans leurs pays d’origine. Les principales raisons sont probablement une meilleure alimentation et une sélection migratoire.

Table 7.2. IQs of Southeast Asians in the United States and the Netherland


3. Différence de capacité crânienne entre les Européens et les Asiatiques du Sud-Est

Table 7.3. Brain site (cc) differences of Europeans and Southeast Asians

Q.I. des Asiatiques du sud-est, QI et Intelligence Humaine
Enfants du Cambodge (Asiatiques du Sud-Est).

Références pour l’ensemble de la page: « Race Differences in Intelligence. An Evolutionary Analysis », Chapitre 7 pp.65-68, Richard Lynn, Washington Summit Publisher, première édition 2006 et 2ème édition 2015.