Les Européens ont été reconnus par tous les anthropologues classiques comme l’une des principales races. Certains anthropologues les ont classés avec les Sud-Asiatiques et le Nord-Africains dans un seul groupe “caucasoïde”. Cependant, les Européens se distinguent des Sud-asiatiques et maghrébins par leur peau plus claire et, dans le nord de l’Europe, des cheveux blonds et des yeux bleus. La distinction entre les Européens et les Asiatiques du Sud et Nord-Africains a été confirmée par Cavalli-Sforza, Menozzi et Piazza (1994) dans leur classification des races humaines sur la base d’un certain nombre de marqueurs génétiques. Les Européens, représentés par des Italiens, des Danois, des Anglais et des Basques comprennent un «cluster» homogène les différenciant des autres races.

1. Q.I des Européens en Europe

Le Q.I moyen est de 99 pour l’Europe centrale, du nord et de l’est. Un Q.I de 99 est la meilleure estimation du génotype intellectuel des Européens, car les autres zones sont métissées. Le Q.I moyen est un peu plus bas au Portugal (95) car c’est un pays qui a subit un métissage important avec des Africains. C’est le seul pays d’Europe à avoir fait venir des esclaves noirs de ses colonies et à y s’être métissé. Aujourd’hui, le pool génétique portugais compte 20% des gènes africains, ce qui explique leur plus petite capacité cranienne et leur plus bas Q.I. Ce Q.I moyen inférieur au restant de l’Europe est en concordance avec le PIB par habitant relativement faible du Portuglal, le plus bas d’Europe occidentale.

Le Q.I moyen est également plus faible dans les Balkans, 92.5 en moyenne, car ce sont des zones métissées par les flux continuels de gènes à travers le détroit des Dardanelles. La capacité cranienne moyenne dans ces régions est également inférieure à celle du restant de l’Europe.

Table 3.1. IQs of indigenous Europeans

2. Q.I des Européens en dehors de l’Europe

Le Q.I moyen est de 99.

Table 3.2. IQs of Europeans outside Europe

3. Q.I des étudiants universitaires Européens

Le Q.I médian est de 105 soit 6 points au dessus de la moyenne européenne générale.

Table 3.3. Intelligence of European university students

4. Capacité crânienne des Européens

Elle est à peu près identique en Amérique du nord et en Europe du nord, du centre et de l’est.
Elle est un peu moindre au Portugal, en Espagne et dans les Balkans.

Table 3.4. Brain site (cc) and intelligence in Europeans and South Asians

Références pour l’ensemble de la page: « Race differences in intelligence. An evolutionary Analysis », Chapitre 3 pp.14-22, Richard Lynn, Washington Summit Publisher, 2ème édition 2015.