Jews

Références pour l’ensemble de la page: « The Chosen Poeple: A Study of Jewish Intelligence and Achievement », Richard Lynn, Washington Summit Publisher, 2011. 

Parler des juifs, c’est parler en réalité de quatre ethnies distinctes: (1) les juifs éthiopiens ou falachas (2) les juifs orientaux ou mezrahims et enfin les juifs européens parmi lesquels (3) les ashkénazes et (4) les séfarades.

1. Les juifs éthiopiens

2. Les juifs orientaux: les mezrahims

3. Les juifs européens: les ashkénazes et les séfarades

4. Israël


1. Les juifs éthiopiens

Il s’agit d’éthiopiens convertit au judaïsme. Ils furent testés dès leur arrivée en Israël.

Leur Q.I moyen est de 68, virtuellement égal au niveau intellectuel trouvé chez les africains en Afrique sub-saharienne (67).

2. Les juifs orientaux: les mezrahims

Ils sont de race « nord-africaine et sud-asiatique », bien que leur endogamie ait aboutit à un groupe ethnique distinct.

Leur Q.I moyen est de 91, sept points au-dessus de la moyenne nord-africaine et sud-asiatique qui est de 84.

3. Les juifs européens: les ashkénazes et les séfarades

3.1 Les ashkénazes

Leur Q.I moyen se situe à un peu près 110, le plus élevé au monde (Europe, Amérique, Afrique du sud).

Avec une population de seulement 10 millions de personnes, ils ont gagné pas moins du tiers des prix Nobel mondiaux et représentent 50% des champions d’échecs.

Il y aurait un lien entre leur haute intelligence et la fréquence particulièrement élevée de certaines maladies génétiques au sein de leur population. Une très bonne analyse évolutive de l’émergence de l’intelligence ashkénaze: « Natural history of ashkenazy intelligence », 2006, par Gregory Cochran, Jason H. et Harpending H.

Les ashkénazes ont également la plus haute fréquence de myopie de naissance, or la myopie est corrélée à +0,25 avec l’intelligence humaine. L’explication pourrait être un gène pléïotropique, c’est à dire un gène ayant un impact à la fois sur les yeux et sur le système nerveux central à savoir le cerveau. Il est à noter que les yeux sont des prolongements du système nerveux central.

3.2 Les séfarades

Il s’agit des juifs originaires du Portugal et d’Espagne. Outre ces deux pays, on les retrouve principalement dans les balkans. Leur Q.I moyen est de 98, 5,5 points de plus que la population indigène des Balkans (92,5).

4. Israël

La population d’Israël est constituée:

-de 40% de juifs européens au Q.I moyen de 103.

-de 40% de mezrahim au Q.I moyen de 91.

-de 20% d’arabes au Q.I moyen de 84 (identique au niveau intellectuel des arabes d’Afrique du nord et du moyen orient).

-de quelques pourcents de juifs éthiopiens au Q.I moyen de 68.

Le Q.I moyen de l’état d’Israël est de 95, 4 points au-dessous de la moyenne de l’Europe occidentale. Cependant, avec un Q.I moyen de 95, 11 points au dessus de la moyenne du moyen orient (84), Israël est le seul pays de ces régions à être considéré comme développé (voir ici), avec un indice de développement humain très élevé (0,935) et un PIB par habitant de $28,400 (2009 est.).

Table 6.7. Intelligence in Israel

Age

N

Test

g

Reference

1

13-14

200

WISC

95

Ortar, 1952

2

11-15

267

SPM

95

Moyles & Wolins, 1973

3

10-12

180

LT

97

Miron, 1977

4

10-12

268

SPM

95

Globerson, 1983

5

11

2,781

SPM

89

Lancer & Rim, 1984

6

5

52

CPM

96

Tzuriel & Caspi, 1992

7

9-15

1,740

SPM

90

Lynn, 1994a

8

13

SPM

96

Kozulin, 1998

Résumé sur l’intelligence juive:

Pour voir le résumé en plein écran: cliquez ici.

Références pour l’ensemble de la page: « The Chosen Poeple: A Study of Jewish Intelligence and Achievement », Richard Lynn, Washington Summit Publisher, 2011.